Mots-clefs

, , , , ,

gremlins11984, le monde voit apparaitre cette petite bouille sympathique qui cache en fait un terrible secret, la déferlante Gremlins est partie …

Film américain réalisé par Joe Dante sous production Steven Spielberg, Gremlins sort en 1984 et met en scène de petites créatures imaginaires nommées Gremlins.

Rand Peltzer, inventeur raté offre à son fils Billy un étrange animal : un mogwai. De voyage  New York, il va en fait se retrouver dans le quartier de Chinatown, et trouver cette petite peluche dans un magasin, et se prendre d’affection pour lui. Mais le propriétaire actuel refuse de lui vendre, car sa possession entraine de trop lourde responsabilité. Ça sera le petit fils de ce dernier qui le vendra en douce, mais il est prévenu : il ne faut pas l’exposer à la lumiere, lui éviter tout contact avec l’eau, et surtout, surtout ne jamais le nourrir apres minuit… Sinon…

Acteurs

Steven Spielberg : L’homme en fauteuil roulant électrique au salon de l’invention (caméo non crédité)

Zach Galligan (VF : Jean-François Vlérick) : William « Billy » Peltzer
Phoebe Cates (VF : Agathe Mélinand) : Kate Beringer
Hoyt Axton (VF : Marc de Georgi) : Randall « Rand » Peltzer
Frances Lee McCain (VF : Arlette Thomas) : Lynn Peltzer
Polly Holliday (VF : Nadine Alari) : Ruby Deagle
Glynn Turman (VF : Greg Germain) : Roy Hanson
Dick Miller (VF : Serge Lhorca) : Murray Futterman
Scott Brady (VF : Claude Joseph) : Le shérif Frank
Keye Luke (VF : Georges Aminel) : Mr. Wing
Edward Andrews (VF : Jean-François Laley) : Mr. Corben, le directeur de la banque

Clins d’œil (merci Wikipedia)

gremlins3Les deux titres de films fictifs visibles sur la devanture du cinéma : A Boy’s Life et Watch the Skies, étaient les titres de travail utilisés respectivement pour les films E.T. l’extra-terrestre (1982) et Rencontres du troisième type (1977).
Steven Spielberg fait un caméo dans la scène où Rand est au salon des inventeurs. On voit brièvement le réalisateur passer sur un fauteuil électrique.
Toujours au salon des inventeurs, on distingue également le compositeur Jerry Goldsmith, dans une cabine téléphonique, voisine à celle de Rand, avec un grand chapeau texan.
La chapelle de Bethléem à Saint-Jean-de-Boiseau (Loire-Atlantique, France) possède une chimère représentant un Gremlins, en tant que symbole de la méchanceté bête de l’homme, ainsi qu’une représentant Gizmo, en tant que bon monstre6.
Durant le générique de fin, dans la section Special Vocal Effects, on peut lire le nom de toutes les personnes ayant participé au doublage ou au bruitage des Gremlins. Parmi celles-ci figurent Michael Winslow : ce spécialiste du bruitage apparaîtra dans la série des Police Academy dans le rôle du sergent Larvell Jones, capable d’imiter n’importe quel son.

Extraits de films dans le film
Plusieurs extraits de films sont visibles à divers moments du film. Il s’agit de :

Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) : le dessin animé que regardent les Gremlins au cinéma.
L’Invasion des profanateurs de sépultures (1956) : Billy et Gizmo regardent ce film dans la chambre pendant que les mauvais Mogwaïs s’empiffrent. Gizmo semble être assez effrayé par le film !
La vie est belle (1946) : la mère de Billy regarde ce film à la télé tout en faisant la cuisine (elle affirme que ce dernier est triste), juste avant que le père ne revienne avec le Mogwai.
Pour plaire à sa belle (1950) : Gizmo est très ému par ce film lorsqu’il le regarde à la télé dans la chambre de Billy. À la fin du film, il y repense lorsqu’il parcourt le magasin de jouets en voiture.
Orphée (1950): lors de l’attaque des Futterman; on peut voir avant que leur télé ne tombe en panne un extrait du film de Cocteau.

Références à d’autres films
Parmi les références à d’autres films, on peut noter :

Hurlements (1981) : lorsque Billy descend à la cuisine afin de chercher de la nourriture pour les Gremlins affamés, on aperçoit un « souriard » sur la porte du frigo. Celui-ci annonçait la venue du loup-garou dans Hurlements du même réalisateur. Plus tard, des photos du film sont affichées dans le cinéma où les Gremlins regardent « Blanche-Neige ».
La Machine à explorer le temps (1960) : lorsque Rand appelle sa femme depuis le congrès des inventeurs, on aperçoit derrière lui la machine à explorer le temps en train de monter en puissance. Puis on voit les cocons, et lorsque la caméra revient au congrès, la machine a disparu, laissant des visiteurs perplexes.
Flashdance (1983) Dans la scène du bar, on peut voir un Gremlin en tenue de danseuse imiter la chorégraphie de l’héroïne de Flashdance.
Planète interdite (1956) : on aperçoit Robby le robot au congrès des inventeurs, notamment dans une conversation téléphonique où il parle avec un chapeau sur la tête. Ses paroles sont tirées de la fin de Planète interdite lorsqu’il discute de production d’alcool avec le cuistot du C57-D.
Le Magicien d’Oz (1939) : le personnage de Mme Deagle est très proche d’Almira Gulch, la voisine acariâtre de Dorothy. Elle vient d’ailleurs à la banque pour chercher le chien de Billy qu’elle accuse d’avoir démoli son bonhomme de neige importé de Bavière. La mort du dernier Gremlin est une référence à la mort de la vilaine sorcière de l’Ouest (la sorcière reçoit de l’eau et commence à fondre = le Gremlin sort de l’eau et, frappé par le soleil, fond).
Les Aventuriers de l’arche perdue (1981) : le panneau publicitaire géant de la radio « Rockn’ Ricky Rialto » est fortement inspiré de l’affiche des Aventuriers de l’Arche perdue, comme de celle de Indiana Jones et le temple maudit sorti en 1984, deux semaines avant Gremlins.gremlins2
James Bond : Chez Dorry, Gérald le vice-président commande une vodka martini au shaker et non à la cuillère, qui est la boisson préféré du célèbre agent secret.
Poltergeist : Lorsque Steven Spielberg fait son apparition sur un chariot avec la jambe plâtrée, il visionne une scène de Poltergeist. En faisant un arrêt sur image et en zoomant, on peut voir qu’il s’agit de la scène où la jeune Carol-Ann met ses mains sur l’écran de la télévision.
E.T. l’extra-terrestre  : Quand le Gremlin débranche la ligne téléphonique, il dit « téléphone maison ». On peut aussi distinguer une figurine de E.T. dans le magasin de jouet lorsque le Gremlin est caché dans les rayons.
La Quatrième Dimension : dans la chambre de Billy, on distingue un bout de l’affiche du film, dont Spielberg et Dante ont réalisé respectivement un sketch chacun.
Retour vers le futur (trilogie) : Le lieu de tournage du centre ville est le même que celui du centre ville de Hill Valley. Il est situé dans les studios Universal.

Le film a remporté 5 Saturn Awards : meilleur film d’horreur, meilleure réalisation, meilleure musique, meilleurs effets visuels et meilleure actrice dans un second rôle (Polly Holliday). Il a été nommé aussi dans 4 autres catégories lors de la même cérémonie : meilleur scénario, meilleur maquillage, meilleur acteur dans un second rôle (Dick Miller) et meilleur jeune acteur (Corey Feldman).

Il va connaitre un véritable succès, rapportant environ 148 168 000 $ au box-office en Amérique du Nord pour un budget de 11 000 000 $. En France, il a réalisé 3 586 515 entrées. Le merchandising sera énorme : poupée, jeux de société ou video, livres, …

Une suite sera produite en 1990, toujours par Joe Dante qui connaitra moins de succès, le vrai Gremlins culte restant le numéro 1 comme la majorité du temps 🙂

Pour moi, c’est un veritable film culte, que j’adore encore regardé en DVD ou lors de rediffusions TV. Ce mélange d’action, et d’humour est vraiment bon et fait que la sauce prend a chaque fois. Un chef d’oeuvre 🙂

 

 

Publicités