pellicule1Bien avant le tout numérique, il existait un temps ou prendre une photo voulait dire réfléchir, prendre son temps et être patient. Bienvenu dans un monde de réflexion  🙂

pellicule2La pellicule photographique (ou film) est un support souple recouvert d’une émulsion contenant des composés sensibles à la lumière, la plus part du temps faite à partir d’halogénures d’argent. Leur configuration détermine les caractéristiques du film comme la sensibilité et la définition.

Lorsque cette émulsion est soumise à une exposition à la lumière dans un appareil photographique, il se forme une image latente, invisible. Il faut pour obtenir une image visible procéder au développement, un procédé chimique en plusieurs phases.

La pellicule (ou bobine) est la plus part du temps enroulée autour d’un support qu’on appelle la cartouche.

Les cartouches 135 portent un code permettant à l’appareil de lire différentes informations sur la pellicule ; sensibilité, nombre de vues et latitude d’exposition. À la fin de l’exposition, le film doit être ré-embobiné à l’intérieur de sa cartouche opaque à la lumière.

Les films de format 120 et 220 utilisés par les appareils photographiques de moyen format sont enroulés sur une bobine réceptrice ; leur protection opaque en papier  les protège de la lumière, à condition de ne pas oublier de la maintenir avec la languette adhésive.pellicule3

Comme nous venons donc de le voir, faire des photos jusqu’à l’apparition des premiers appareils numériques étaient comme on pourrait le dire, assez galère. Il fallait acheter la pellicule, cette dernière étant limitée en place, il fallait aussi bien réfléchir avant de shooter la scène, mais aussi prendre en compte l’exposition, la lumière et pleins d’autres paramètre sous peine de se retrouver avec une prise gâchée qui ne pourrait pas être développée. A cela, il fallait aussi attendre le temps de développement en labo ainsi que son coup.

pellicule4

Bref vous avez compris, l’arrivée du numérique a mis à porté de tous le monde de la photographie, nos portables permettant même de le faire.

Il n’empêche, beaucoup de personne préfère encore de nos jours la pellicule …

Publicités