Mots-clés

, , , , , ,

patrickroy2Pure produit de TF1, Patrick Roy était un des animateurs phare de la chaine dans les années 80 90. Il était apprécié pour sa gentilesse, et son dynamisme. Hommage à lui ce matin.

De son vrai nom, Patrick Boyard, né le 17 avril 1952 à Niort dans les Deux-Sèvres, il était animateur de radio et de télévision.

C’est en  1976, qu’il sort diplômé de l’École française d’attachés de presse (ÉFAP).

De 1977 à 1992, il anime à la radio (RMC) des émissions comme : Destination bonheur, Bienvenue à Bord, Vanille Fraise et Passé-Présent. Parallèlement à sa carrière à la radio, il apparaît pour la première fois sur TF1 en 1982 dans l’émission de Michel Fugain Les Fugues à Fugain et dans Cadence 3 sur FR3 avec Guy Lux.

En 1985, il va interpréter une chanson intitulée J’veux tout ça.

En 1987, tout va se précipiter et il rejoint TF1. Remplaçant épisodiquement Éric Galliano dans Les Grandes Oreilles, on lui confie l’animation de l’émission L’Affaire est dans le sac d’octobre 1987 à juin 1988. La popularité arrive vraiment lorsqu’il commence à animer Le Juste Prix de juillet 1988 jusqu’en novembre 1992 et Une famille en or de juillet 1990 à octobre 1992.

De 1990 à 1992, avec ses amis Philippe Risoli et Christian Morin, il coanime l’émission Succès fous dans laquelle sont invitées de nombreuses stars de la chanson tout en donnant l’occasion aux trois animateurs de se mettre en scène dans des mini-sketchs.

Durant l’été 1991, il retrouve Philippe Risoli et Guy Lux dans Intervilles. En 1992, dans le jeu Une famille en or, il a été victime d’un canular organisé par Patrick Sébastien, déguisé en candidat qui le prend à partie durant le jeu. L’émission Le Grand Bluff diffusée le 26 décembre 1992 sur TF1 restera dans les annales.patrickroy1

Avec le médecin Hervé Boissin, il écrit un livre de vulgarisation sur la santé : La Santé en questions, soyez votre premier médecin, paru aux éditions Michel Lafon en 1992.

C’est le 18 Février 1993 qu’il nous quittera, emporté par un cancer des os.

TF1 lui rendra hommage dans les journaux de 13 h et de 20 h, qui réaliseront la plus forte audience de toute l’année 1993 et diffusera pendant l’été 1993 tous les numéros de Succès fous.

Il restera dans le coeur des Français comme un des animateurs les plus populaires de cette période, d’une extrême gentillesse, réservé mais avec tant d’humour.

Publicités