Mots-clefs

, , , , ,

somerville1Cette semaine sur M6, j’ai revu avec plaisir ce grand monsieur de la pop des années 80, et c’est tout naturellement qu’il est la personnalité du week-end.

Chanteur pop britannique, il est dans les années 1980 avec les groupes Bronski Beat et The Communards précurseur dans la New Wave avant d’entamer une carrière solo.

De son vrai nom, James Somerville il est né le 22 juin 1961 à Glasgow en Écosse. Il est remarquable par la qualité de sa voix et sa musicalité lui permet de chanter dans tous les registres, autant grave que aigu.

Homosexuel et militant d’Act Up New York, il fonde en 1983 le groupe Bronski Beat qui va enchainer les tubes, dont les plus célèbres : Smalltown boy et Why ?

somerville4En 1985, il quitte Bronski Beat pour fonder un autre goupe The Communards qui classe en 1986 leur plus gros tube, une reprise d’une vieille chanson : Don’t leave me this way, et qui fera dire à l’époque par Elton John himself « Techniquement et musicalement, c’est le meilleur groupe actuel avec Dire Straits ».

Il va participer au choeurs avec le groupe Fine Young Cannibals de Suspicious Mind et c’est en 1988, avec la séparation de ce dernier groupe qu’il va se lancer dans une carrière solo.

Il connaitra alors un certain succès de 1989 à 1991 mais il quittera cette année la le devant de la scène avant de revenir en 1995 avec un album Dare to Love, puis un autre en 1999 : Manage the Damage.

somerville3

Jimmy Somerville a parallèlement poursuivi une carrière d’acteur, apparaissant dans le film Orlando, le film Looking for Langston en 1998 et dans la série de science-fiction Lexx, épisode Girltown.

Bronski Beat

Albums

  • 1984 : The Age of Consent (plus versions étendues en CD)
  • 1985 : Hundreds & Thousands (compilation: remix, faces B, deux inédits)
  • 1996 : The Age of Consent (remastered) (plus des versions rares et faces B)

Singles

  • 1984 : Smalltown Boy
  • 1984 : Why? (en)
  • 1984 : It Ain’t Necessarily So
  • 1985 : I Feel Love (duo avec Marc Almond, ex-Soft Cell)
  • 1985 : Run from Love (tirage promotionnel uniquement)

The Communards

Albums

  • 1986 : Communards (plus 2 bonus en CD)
  • 1987 : Red
  • 1997 : Communards (remastered) (plus un mix de 22 minutes de Don’t Leave Me This Way)

Singles

  • 1985 : You Are My Worldsomerville2
  • 1986 : Disenchanted
  • 1986 : Don’t Leave Me This Way (en duo avec Sarah Jane Morris)
  • 1986 : So Cold The Night
  • 1987 : You Are My World’87
  • 1987 : Tomorrow
  • 1987 : Never Can Say Goodbye
  • 1988 : For a Friend (en)
  • 1988 : There’s More To Love

Compilations

  • 1993 : Heaven (compilation : singles, faces B, raretés)
  • 2006 : The Platinum Collection (compilation : singles, faces B, raretés)

Solo

Albums

  • 1989 : Read My Lips
  • 1995 : Dare To Love
  • 1999 : Manage The Damage
  • 2000 : Root Beer (remixes et faces B de l’album précédent pour le marché américain)
  • 2004 : Home Again
  • 2009 : Suddenly Last Summer (sortie CD en 2010, album de reprises)
  • 2010 : Bright Thing EP1
  • 2011 : Momentum EP2
  • 2012 : Solent EP
  • 2014 : Homage

Singles

  • 1988 : The Last Infanta (Uno, alias Eric Clermontet, with JS)
  • 1989 : Adieu (Comment te dire adieu ?), en duo avec June Miles Kingston.
  • 1989 : You Make Me Feel (Mighty Real)
  • 1990 : Read My Lips (Enough Is Enough)
  • 1990 : To Love Somebody
  • 1991 : Smalltown boy (1991 remix) (JS with Bronski Beat)
  • 1991 : Run From Love (nouvelle version d’un titre du Bronski Beat)
  • 1995 : Heartbeat
  • 1995 : Hurt So Good
  • 1995 : By Your Side
  • 1997 : Safe
  • 1997 : Dark Sky
  • 1999 : Something To Live For
  • 1999 : Lay Down

somerville5Compilations

  • 1990 : The Singles Collection 1984/1990 (Bronski Beat, The Communards et solo) (réédité en 1991)
  • 1996 : Master Series (Bronski Beat, The Communards et solo)

Personnage attachant donc, il est et restera une des personnalités marquantes de nos années 80-90. Pour moi Smalltown Boy et Why rester une veritable référence, et vous ?

Publicités