Mots-clefs

, , , , , ,

Db1En ce long weekend de mai, intéressons nous aujourd’hui au manga culte de notre enfance : Dragon ball. Retournons à l’origine de Son Goku et de tous ses amis.

Dragon Ball  est une série de mangas japonais créée par Akira Toriyama, qui s’est inspiré librement du roman de Wu Cheng’en : La Pérégrination vers l’Ouest. Elle est publiée à l’origine dans le magazine Weekly Shōnen Jump de 1984 à 1995 pour être éditée en album de 1985 à 1995 par Shūeisha. Glénat publie l’édition française depuis février 1993.

L’action se déroule dans un univers imaginaire ayant de fortes ressemblances avec la Terre, The World, dans lequel se situent d’autres de ses oeuvres, la plus célèbre étant Docteur Slump.

Dragon Ball (l’oeuvre) raconte le parcours de Son Goku, depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte. Accompagné de nombreux personnages, il cherche à plusieurs reprises les sept boule de cristal (Dragon Balls). Ces boules magiques permettent, une fois réunies, de faire apparaitre le dragon Shenron, chargé d’exaucer le souhait de celui qui prononce face à lui une formule spécifique. Tout au long du manga, Son Goku va affronter des ennemis de plus en plus forts, augmentant à chaque fois sa puissance.

Ce qui nous interesse aujourd’hui est donc la version télévisé du manga, qui raconte la jeunesse de Son Goku, car comme vu plus haut, nous n’avons eu droit à la version papier que depuis 1993.

Diffusée à partir du 26 février 1986 au Japon, les petits français voit pour la première fois Son Goku le 16 mars 1988 dans le Club Dorothée. La série sera produite avec 153 épisodes de 25 minutes (19 minutes en VF censurée).

Elle couvre les 17 premiers volumes de l’oeuvre de Toriyama, de la quête des Dragon Balls jusqu’à la fin de satan petit coeur (Piccolo Daimao).

On fera au cours de cette première série la découverte de nombreux personnages qui accompagneront Son Goku à son passage dans le monde adulte :

Son Goku aura aussi affaire à de nombreux méchants :

Il rencontrera aussi la puissante armée du ruban rouge qu’il mettra en déroute avec sa décontraction habituelle.

db7On verra aussi que Son Goku n’est pas un petit garçon comme les autres et qu’il cache un terrible secret, celui de se transformer en singe géant doté d’une force surhumaine qu’il ne peut pas controler, uniquement en regardant la lune. On apprendra bien plus tard de terrible secret sur cette transformation.

Dragon Ball connu un énorme succès, si bien qu’il y aura des OAV basés sur cette première série :

  • La Légende de Shenron
  • Le Château du démon
  • L’Aventure mystique
  • L’Armée du Ruban Rouge

Coté vidéo à part les VHS, il y aura des DVD vendu à l’unité à partir de 2007.

Succès oblige, viendront alors les coffrets :

Édition Dragon Ball Coffret
  • Coffret 1 : épisodes 1 à 48 (8 DVD)
  • Coffret 2 : épisodes 49 à 97 (8 DVD)
  • Coffret 3 : épisode 98 à 153 (9 DVD)
Édition Dragon Ball Box

édition ultime avec au choix la version française ou originale :

  • Coffret 1 : épisodes 1 à 68 (12 DVD) sorti le 17 février 2010
  • Coffret 2 : épisodes 69 à 153 (14 DVD) sorti le 7 juillet 2010

Dragon Ball est donc un incontournable des années 80-90. La série n’a pas vieillie malgré son age et c’est encore avec un grand plaisir qu’on se prend à regarder les aventures de ce petit enfant bizarre qui connaitra par la suite un destin hors du commun. Le générique français, chanté par Arianne, trotte trotte dans la tête. A voir ou à revoir sans modération, ce n’est que du bon je vous dis …

Publicités