Mots-clefs

, , , ,

eliek2La personnalité de ce samedi est connue de tout le monde, le regretté Elie Kakou qui nous a quitté bien trop tôt.

Humoriste et acteur français, Elie Kakou de son vrai nom Alain Kakou est né le 12 janvier 1960 à Nabeul dans une famille juive tunisienne.

Après avoir effectué son service militaire obligatoire en Israël, il fait ses premières armes au Club Med, puis sur la petite scène du restaurant-cabaret marseillais La Payotte. Il suit en parallèle des études de prothésiste dentaire.

eliek3Ses vrais débuts se feront au théâtre parisien du Point-Virgule ce qui lui vaudra par deux fois de participer à la soirée des Enfoirés (en 1993 et 1995), ou il apportera son humour et ses personnages fantaisistes telle l’attachée de presse, toujours prête à dire au public : « Eh ben alors… C’est un spectacle comique : faut rigoler. »

En Févier 1995, il est nommé au Victoires de la musique dans la catégorie « meilleur humoriste ».

A chaque fois il fait salle comble, et fera l’Olympia, le Zénith et son tout dernier spectacle au Cirque d’hiver de Paris.

En 1997, il démarre une carrière cinématographique, apparaissant dans La Vérité si je mens !, puis Les Kidnappeurs de Graham Guit, et en 1999 Prison à domicile et Monsieur Naphtali.eliek1

Il meurt a Paris le 10 Juin 1999 des suites d’un cancer du poumon, il avait 39 ans.

Elie Kakou aura bercé pas mal de monde, par sa gentillesse, son humour et ses mimiques inimitables. Il est un des humoristes les plus attachants de ces 20 dernières années et il est parti bien trop tôt.

Publicités